Vos témoignages

Cavalier international

J'ai toujours travaillé mes chevaux de manière instinctive, sans vraiment savoir ce que je cherchais, ce qui fréquemment me desservait, notamment lorsque je devais expliquer des situations de fautes à l'obstacle, à l'entrainement et en concours.

 J'ai eu la chance de travailler avec le docteur, du temps où il intervenait dans les écuries de Julie. Il m'a ouvert les yeux sur une équitation de précision.

 Avec la méthode  2c2a, issue du savoir du docteur, je peux apporter une réponse précise, à mes difficultés rencontrées, lorsqu' il y en a, et faire évoluer mes chevaux en étant conscient de leurs capacités physiques.

 En pensant 2c2a, j'arrive à  mieux structurer mon travail et  optimiser le potentiel de mes chevaux.

 

Cette méthodologie me permet finalement de mieux comprendre mes chevaux .



Régis Villain

Souvenir

Julie Lavergne est arrivée en région parisienne il y a plus de 10 ans, après son monitorat et quelques stages en Allemagne. Je me souviens de son jeune cheval, Selius, qui intéressait beaucoup mon Mari, le Docteur Pradier. Elle a donc travaillé avec lui, dans les différents clubs où il enseignait.
Julie venait là tous les jours, avide d 'apprendre, de comprendre justement ce qui passionnait le Docteur, les mécanismes complexes de la locomotion du cheval, l art de développer les qualités naturelles de tous les chevaux, d aller jusqu'au bout du potentiel de chacun....
Julie s'est tellement impliquée dans cette recherche, que, jusqu'à la fin de sa vie, le Docteur était heureux de l'aider, de lui transmettre son savoir, pour qu'elle puisse a son tour, le transmettre à ses élèves.
Julie vient souvent me voir et me donne des nouvelles de son écurie, de ses clients qui lui restent fidèles.... et de ses chevaux/ Selius qui est au niveau du Grand Prix, et le beau Théos, alezan entier qui peut figurer au Saint Georges.....
Bonne chance a eux.


Claire Pradier